imprimer

Fiche 7 – Géolocalisation et m-tourisme

Ce qu’il faut savoir

Le Mobile tourisme, ou M-tourisme, correspond à la déclinaison du e-tourisme sur téléphonie mobile. Cette pratique intègre de plus en plus, en temps réel, un ensemble de données géolocalisées grâce au développement de fonctions GPS et d’applications sur smart-phones. Localisation en continu et informations thématiquement et géographiquement adaptées sont les deux enjeux de cette révolution…

Quelques éléments clefs

Le développement du GPS dans les smart-phones

fiche 5

Après la période des GPS autonomes (2004–2009), voici venue l’ère du développement des GPS intégrés dans les smart-phones (sous forme d’applications ou à la construction). Aujourd’hui, la quasi-totalité des smart-phones vendus sont équipés d’un module GPS. En parallèle, on assiste au  développement d’applications gratuites (Ovicart, Googlemaps) ou encore payantes (comme TomTom ou Navigon.) ou Iphégénie pour la randonnée.

Les touristes ont besoin d’informations géolocalisées

En France, 31% des utilisateurs de smart-phone ont déjà eu recours à la géolocalisation. Cela leur permet de signaler via leur téléphone leur localisation afin d’avoir accès à la liste des commerces ou restaurants situés à proximité ou de trouver leur chemin. La navigation (cartes, GPS) est ainsi le premier usage (46%) des personnes utilisant la géolocalisation, suivie par la recherche de restaurants situés à proximité (26%) et celle d’amis qui pourraient se trouver dans les environs (22%) ou encore d’éléments intéressants de patrimoine (11%). 

Une stratégie pour développer la géolocalisation

Le développement de l’information géolocalisée peut se faire :

  • par les supports numériques de l’Office de tourisme comme les tables ou tablettes interactives
  • et/ou via les smart-phones ou tablettes des visiteurs avec une application et l’utilisation possible de la réalité augmentée.

Un Office a également le choix entre travailler avec des prestataires existants (Googlemaps, Ovicarte, TomTom, OrangeMaps…) et/ou créer sa propre application à télécharger. Il peut également se contenter de conseiller l’utilisateur. 

La géolocalisation, quelle modèle économique ?

Proposer des informations géolocalisées dans un Office de tourisme ou via un mobile est certes indispensable, mais ne constitue pas une fin en soi. L’internaute n’est pas prêt à payer pour disposer d’informations seulement géolocalisées. L’accès à une information thématisée et valorisée, des conseils d’utilisation, l’amélioration de la visibilité des professionnels sont autant de pistes pour intégrer de la valeur ajoutée et générer un modèle économique pouvant être obtenue essentiellement par :

  • une application payante,
  • une participation des professionnels.

Les opérateurs privés développent de plus en plus des applications performantes

Ces logiciels pour mobile ont pour tâche d’identifier les points d’intérêt répertoriés se trouvant à proximité de l’utilisateur. À noter que pour cette opération, qui s’effectue en temps réel, l’application fait usage du GPS du smart-phone pour repérer ces points d’intérêts.

Haut de page

A lire

A télécharger

Nord innovation territoires
Contact

Prise de pouvoir du consommateur, Révolution numérique, Baisse de la fréquentation, Evolution du système de classement,... Les Offices de tourisme font aujourd’hui face à des... Lire la suite