imprimer

Fiche 61 – Les démarches de développement durable

Ce qu’il faut savoir

Il existe plusieurs démarches « cadres » reconnues pour engager un Office de tourisme et son territoire dans une politique de développement durable.

Au niveau des territoires, la réalisation d’un Agenda 21 est souvent le moyen le plus efficace pour se donner un tel cadre de travail.

Au niveau des Offices de tourisme, la situation est plus complexe : 

    • Les politiques nationales de qualification peinent encore à prendre en compte fortement et complètement le développement durable ;
    • Les certifications ISO 14001, Green Globe et EarthCheck semblent réservées à de grosses structures.

 

La politique encourageant le développement durable engagée par l’UDOTSI est donc une véritable chance pour les Offices de tourisme du Nord. 

Quelques éléments clefs

Des démarches pour les territoires

L’Agenda 21

Un Agenda 21  a pour objectif de mettre en œuvre un projet de développement durable sur un « territoire » (commune, intercommunalité, Département,…). Cet objectif général se décline par 3 orientations concrètes : 

  • améliorer la qualité de vie,
  • économiser les ressources naturelles,
  • renforcer l’attractivité.

Pour un territoire, ce projet est porté par la collectivité de tutelle et mené en concertation avec tous ses acteurs : élus et personnels, habitants, associations, entreprises, structures déconcentrées de l’Etat, réseaux de l’éducation et de la recherche…

 

Il se traduit par :

  1. L’élaboration d’un diagnostic préalable sur le plan économique, social, environnemental et organisationnel,
  2. La définition d’une stratégie décrivant les objectifs à court, moyen et long termes, les méthodes et les moyens d’actions proposés, les acteurs et les partenaires impliqués, ainsi que les critères d’évaluation,
  3. La mise en œuvre d’un programme d’actions transversales, concrètes et démonstratives,
  4. L’évaluation systématique et permanente des politiques menées et des actions engagées, dans une logique d’amélioration continue.

 

A noter :

COMITE 21Un Agenda 21 peut se mettre en place sur un organisme (association, lycée,…).

La mise en place de l’Agenda 21 est gérée en France par le Comité 21.

 

 

La Charte Européenne de Tourisme Durable dans les espaces protégés

 EUROPARC

La Charte Européenne pour le Tourisme Durable dans les espaces protégés a été publiée en 1998. Elle concerne uniquement les espaces officiellement protégés (Parcs nationaux, Parcs naturels régionaux,…)

Basée sur 10 principes de durabilité, elle invite ces espaces à définir une stratégie et une politique pour développer et promouvoir un tourisme durable. La charte est basée sur la mise en place de trois volets successifs :

  • Le volet I concerne l’engagement des différentes institutions de gestion du territoire autour d’un projet collectif ;
  • Le volet II concerne l’engagement des professionnels du tourisme du territoire ;
  • Le volet III concerne l’engagement des TO et autres organismes commercialisant le territoire. 

 

La Fédération EUROPARC gère la mise en place de la charte. Il s’agit d’une organisation paneuropéenne et non gouvernementale des espaces protégés en Europe.

 

A savoir : les deux Parcs naturels régionaux Scarpe-Escaut et Avesnois situés dans le département du Nord adhèrent à la Charte Européenne pour le Tourisme Durable.

 

Des démarches pour les Offices

Rejoignez la démarche Qualité durable du Nord

Agenda 21L’UDOTSI du Nord a souhaité étendre la démarche de développement durable  Départementale aux Offices de tourisme. L’UDOTSI a défini, en 2009, un Agenda 21 des OTSI du Nord.  Cette démarche est basée sur un référentiel de 138 critères, reprenant les objectifs développés par l’Organisation Mondiale du Tourisme autour du développement durable.

Ces objectifs peuvent avoir trait :

  • au fonctionnement même de la structure (bâtiment, pratiques sociales et environnementales, économies d’énergie, etc.) ;
  • et/ou à ses activités sur le territoire, en particulier pour la promotion d’un tourisme durable.

 

Pour vous aider

Cette démarche de progrès continu, est volontaire et accompagnée par l’UDOTSI. Ce dernier propose une série « d’outils » à destination de l’ensemble des OT-SI du réseau : un parcours de formation « Management d’une démarche de Développement Durable » autour du référentiel de l’Agenda 21, de sa compréhension et de sa mise en place effective dans votre Office de tourisme, des modules de formation à la carte, des éductours, des outils de sensibilisation, des opérations de sensibilisation (les Mercredis de l’Envi)…

Environ 20 Offices du département du Nord sont engagés actuellement dans cette démarche. 14 OT sont impliqués dans le parcours « Management d’une démarche de DD » stricto sensu, mais d’autres participent aux formations sur la thématique, aux opérations de sensibilisation et aux éductours.

 

La certification ISO 14001



 Il s’agit d’une norme de certification environnementale internationale s’appliquant à tous les types d’organismes. Elle concerne les interactions entre les activités, produits, et services et les composantes de l’environnement.

Elle nécessite de :

  • Faire un état des lieux environnemental de ces interactions ;
  • Définir des objectifs ;
  • Mettre en place un système de management environnemental incluant :
    • La définition d’une politique environnementale comportant un engagement d’amélioration continue et de prévention de la pollution, de conformité à la législation et à la réglementation environnementales applicables, et aux autres exigences auxquelles l’organisme a souscrit ;
    • La définition et la mise en place des procédures, d’une structure organisationnelle, des activités de planification, des responsabilités et des ressources pour élaborer, mettre en œuvre, réaliser, passer en revue et maintenir cette politique environnementale.

 

Le maintien ultérieur de la certification est subordonné à la vérification régulière (annuelle) de la conformité du système avec la norme et au renouvellement (tous les 3 ans) de la certification par un organisme indépendant.

 

Cannes, Chamonix, Megève, Les Gets ont des Offices de tourisme certifiés ISO 14001.

 

La norme ISO 26000

 

C’est une norme ISO relative à la responsabilité sociétale des organisations. ISO 26000 n’est pas un document destiné à la certification, mais un outil de progrès dans une logique de responsabilité sociétale et de progrès permanent. Elle porte sur 7 questions centrales :

  • la gouvernance de l’organisation,
  • les droits de l’Homme,
  • les relations et conditions de travail,
  • l’environnement,
  • la loyauté des pratiques,
  • les questions relatives aux consommateurs,
  • les communautés et le développement local.

 

Green globe

GREEN GLOBEGreen Globe est un programme de certification international spécifiquement dédié au secteur du tourisme et des voyages (hébergements, restaurants, agences, transporteurs, Offices de tourisme et palais des Congrès).

Il comprend 337 indicateurs de durabilité regroupés en 41 critères variant avec le type d’activité  et la zone géographique. Il existe un référentiel spécifique pour les Offices de tourisme et palais des Congrès.  

Ces critères sont divisés en 4 grandes parties :

  • Management,
  • Aspects économiques et sociaux,
  • Patrimoine et culture,
  • Environnement.

 

A noter : il existe maintenant une certification Green Globe pour les bâtiments

Earth Check

EARTH CHECKEarthCheck est un programme de benchmarking (analyse comparative) et de certification dans le domaine du tourisme. Il a été créé en Australie.

EarthCheck offre deux points d’entrée pour les entreprises : EarthCheckAssessed et EarthCheckCertified. Le premier est un point de départ pour les petites entreprises, tandis que le second est un programme pour générer des économies pour les grosses organisations.

A ce jour, ce sont surtout les grandes chaines hôtelières ou certains grands hôtels qui se sont lancées dans la certification Earth Check.

 

 

Intégration d’éléments de développement durable dans le nouveau référentiel et dans la procédure de classement des Offices de tourisme

Quelques critères de développement durable ont été introduits dans le nouveau référentiel national de Qualité (version 2012) et dans les critères du nouveau classement.

 

Dans les deux cas, ces critères se retrouvent essentiellement  dans deux grandes parties :

  • Le  fonctionnement interne de l’Office,
  • L’information des touristes.  

 

Haut de page

Sites Internets

A télécharger

Nord innovation territoires
Contact

Prise de pouvoir du consommateur, Révolution numérique, Baisse de la fréquentation, Evolution du système de classement,... Les Offices de tourisme font aujourd’hui face à des... Lire la suite