imprimer

Fiche 54 – Les bases de données

Ce qu’il faut savoir

Les bases de données d’information touristique constituent un enjeu considérable pour le futur. Ces enjeux sont par ailleurs, multiples autour de leur qualification, leur mise à jour, leur compatibilité entre-elles et leur exploitation.

Quelques éléments clefs

Qu’est-ce qu’une base de données ?

Une base de données est un ensemble d’informations stockées de manière logique et organisées dans un dispositif informatique.

Un logiciel (appelé système de gestion de la base) permet de stocker, de partager et d’exploiter les informations par différents types de requêtes (au niveau général les plus connus de ces logiciels sont Oracle et MySQL). Le SQL est le langage informatique couramment utilisé.

 

Les bases de données territoriales pour le tourisme

Une base de données territoriale touristique centralise toutes les informations utiles d’un territoire pour les rendre accessibles aux visiteurs ou aux habitants en différents lieux et par différents canaux (Internet, brochure, Offices, …). On appelle cela un SIT ou Site d’Information Touristique.

Différentes bases territoriales peuvent être « emboitées » et/ou en relation (par exemple : Prestataires – Communes – Intercommunalité – Département – Région) et avoir aussi de multiples contributeurs. Les bases de données peuvent constituer des outils très puissants d’information. Si ce système est bien organisé, humainement et techniquement à l’échelle d’une destination, il permet des économies de temps et enrichit considérablement l’information diffusée.

 

Le touriste contributeur à certaines bases de données un enjeu crucial

La contribution directe des touristes, des excursionnistes et des habitants à l’enrichissement des bases de données est un autre grand enjeu du futur.   Les caractéristiques du Web 2.0 et du m-tourisme sur les aspects qualitatifs de l’offre et le développement marketing personnalisé font de l’avis des consommateurs, de l’expression de leur affinité et de leur différentes caractéristiques personnelles une des informations clefs à détenir et à traiter.

Une grande partie du recueil et du classement de ces informations passent par une contribution directe des différents acteurs et visiteurs du territoire.

 

La compatibilité entre les bases, autre enjeu clef

Pour développer de tels outils, les différentes bases utilisées sur un secteur géographique  doivent être  construites sur des normes techniques et d’organisation compatibles (organisation des données et systèmes de gestion), afin de « dialoguer entre elles ». Pour cela, il existe différentes normes de compatibilité comme la norme TourinFrance.

Tourinfrance : système national d’échange

TourinFrance est un système d’échange de données touristiques normalisées au niveau national. Il est composé de bordereaux de 3 lettres pour coder l’ensemble des hébergements et activités des professionnels du tourisme. C’est un F.C.D., c’est-à-dire un Format Commun de Description des Données. Il a pour objectif de permettre aux différentes entités gérant des informations touristiques d’utiliser le « même vocabulaire ».

Il existe une labellisation Tourinfrance pour les systèmes d’exploitation afin de s’assurer de leur compatibilité. 

 

Les systèmes d’exploitation

Les systèmes d’exploitation des bases touristiques sont des logiciels permettant de collecter, gérer et exploiter les informations touristiques d’un territoire (Région, Département, agglomération, communes). Utilisés en général avec un DMS (Destination Management System),  ils permettent

  • de gérer un réseau de contributeurs (prestataires locaux, Offices de tourisme en réseau, traducteurs, rédacteurs, photographes…) ;
  • de contrôler facilement les informations entrant dans la base de données ;
  • de les diffuser dans différentes langues, et sur différents sites et supports ;
  • de pouvoir les utiliser par des systèmes de moteurs de recherche ;
  • de partager les données avec des partenaires extérieurs grâce au format TourinFrance ou  XFT (eXchange For Travel) ;
  • d’exporter les données locales  vers d’autres bases correspondant à des portes d’entrée de territoire  et d’autres sites et supports ;
  • de faire de la Gestion de Relation Clients ;
  • de gérer des centrales de réservation d’hébergements et de produits touristiques.

  

Rapprochez-vous de l’ADRT Nord Tourisme

Pour vos projets de base de données, rapprochez-vous de l’ADRT Nord Tourisme

Haut de page

Nord innovation territoires
Contact

Prise de pouvoir du consommateur, Révolution numérique, Baisse de la fréquentation, Evolution du système de classement,... Les Offices de tourisme font aujourd’hui face à des... Lire la suite