imprimer

Fiche 53 – Segmentation affinitaire et qualification de l’information

Ce qu’il faut savoir

Plus Internet se développe, plus les sites et les outils se spécialisent et segmentent l’offre touristique…

Cependant, le classement et la sélection des contenus existants est, aujourd’hui souvent à des« univers motivationnels » et « thématiques affinitaires »des clients et non plus par les filières classiques.

C’est l’enjeu de la qualification de l’information afin de donner, par tous les canaux, une information qualifiée et percutante.

Quelques éléments clefs

Comment se fait la segmentation de l’information par « univers motivationnels » ?

Elle se développe par des communautés affinitaires:

  • Par « centre d’intérêt », elle définit des « communautés » de passionnés (randonneurs, amateurs de jardins, de planche à voile…) ;
  • Par « concepts », elle propose des approches  comme des week-ends amoureux, des découvertes en famille, des séjours en chambre d’hôtes traditionnelle ;
  • Par « recherche de sens » : écologique, nature, santé… ;
  • Par localisation (« je veux être hébergé dans un village de charme », « dans une ville d’histoire », « à la campagne », « en bord de mer »,« dans une zone sauvage » ou « près de l’eau », …).
CRTCULTURE

Nord – Pas de Calais Créateurs d’Horizons : une segmentation affinitaire de la clientèle

Ces segmentations peuvent reprendre des segments du marketing classique et les préciser : 

  • Par type d’hébergement (campings, hôtels, chambres d’hôtes de charme, hébergement insolite…) ;
  • Par « prix » (la motivation est d’acheter économique, de bénéficier d’une promotion, de faire une bonne affaire,… ) ;
  • Par « périodes » correspondant à des logiques  de vacances des différents segments  (ce que je peux faire en week-end, pour un pont, …).  

Ces segmentations affinitaires vont donner lieu à une offre transversale thématique 

  • Les propositions autour de l’univers du jardin peuvent se décliner en jardins à visiter, fleurs à voir, hôtels avec jardins, villages fleuris, ventes de plantes locales, … 
  • Les propositions autour de l’univers amoureux peuvent se décliner en chambres d’hôtes pour amoureux, lieux à visiter, restaurants romantiques, balades à faire, produits à acheter… 

Comment qualifier  les bases de données d’information ? 

  • Etape 1 : Déterminer les thématiques affinitaires du territoire,
  • Etape 2 : Compiler ou récupérer les informations des bases de données locales,
  • Etape 3 : Sélectionner, classer et enrichir l’information existante par thématique affinitaire :
    • Offre produit et expériences émotionnelles mises en avant ;
    • Offres packagées et éléments pour s’organiser tout seul et répondant à cette offre sélectionnée;
    • Informations créant du sens, de la proximité, du relationnel, de l’authenticité…
  • Etape 4 : Diffuser l’information qualifiée à l’ensemble des segments des thématiques affinitaires et créer un système d’enrichissement et d’évaluation permanente de l’offre. 

Quelle traduction de cette segmentation dans la diffusion ?

La diffusion de l’information par le Web 2.0 et les filières classiques sur la base du guide d’accueil développent un ensemble de supports qu’il faut connecter à l’information disponible.

  • Des pages Facebook de passionnés,
  • Des réseaux sociaux et des forums d’échanges de plus en plus spécialisés, 
  • Des distributeurs de plus en plus ciblés,
  • Une récupération automatique de l’information et de l’offre créée par les internautes dans le cadre de bases de données partagées (mise en veille du Web 2.0 de la destination et de ses sites).

 

Haut de page

Illustrations

CRTCHARMECRTFETECRTEXPLO

Nord innovation territoires
Contact

Prise de pouvoir du consommateur, Révolution numérique, Baisse de la fréquentation, Evolution du système de classement,... Les Offices de tourisme font aujourd’hui face à des... Lire la suite