imprimer

Fiche 50 – Les tables interactives

Ce qu’il faut savoir

C’est un support encore un peu expérimental (commercialisé depuis 2007), tactile et très interactif. Les tables numériques permettent, en effet, une interaction avancée et intelligente entre l’humain et la machine et, de plus en plus, avec un smart-phone. Une table peut réunir plusieurs utilisateurs à la fois, interagissant ensemble avec les contenus proposés (site, jeux, informations,…). C’est un outil de séduction pour le territoire.

La mise en place d’une table numérique doit comprendre une présentation globale incluant le matériel, les logiciels, les contenus, la formation et la maintenance.

A savoir : le développement des contenus sera une épreuve lourde. Il faut donc tenter de trouver d’autres usages pour la rentabiliser.

Quelques éléments clefs

Utilisation

Interactive, elle permet au touriste de trouver un ensemble d’informations très facilement. L’information peut être sauvegardée et transférée sur un smart-phone (sur certains modèles en faisant glisser de l’information sur le téléphone), sur un sms, sur un e-mail ou imprimée.

La table peut réagir avec des objets numériques posés dessus. Par exemple, un disque numérique « hébergement » posé sur la table permettra d’afficher l’ensemble des hébergements sur une carte autour de l’endroit où est posé le disque. On peut faire varier la distance d’apparition des hébergements en tournant le disque numérique.

 La table numérique peut aussi être un support d’information inégalable pour le conseiller en séjour souhaitant montrer un site ou un hébergement.

 C’est un outil de séduction et d’animation de l’Office et de présentation avant le contact du conseiller en séjour. Elle peut être utilisée de manière très interactive comme carte ou maquette de territoire, en faisant apparaître certaines thématiques choisies par l’utilisateur. Elle constitue en soi une expérience touristique.

  

Office de tourisme de New York (UDOTSI)

Table numérique tactile au centre d’information touristique de New-York (Source :UDOTSI)

 

Composition

Elle est composée d’un écran (souvent une table) et d’un fond contenant l’unité centrale, des logiciels adaptés, des connexions Internet et des sorties audio. Le principe technique de fonctionnement va évoluer dans les prochaines années pour le rendre véritablement digital (actuellement une lecture infrarouge est généralement utilisée) et pour rendre tactiles et interactifs différents supports (c’est déjà le cas par des systèmes de projection).

Les points positifs : séduction, interactivité et attractivité

La table interactive est un support formidable de l’Office de tourisme du futur pour présenter le territoire, donner envie, trouver des informations et aider à la vente. Elle est, avant tout, un outil de séduction avec des  contenus devant s’intégrer dans une mise en scène du territoire.

 

Office de tourisme de New York (UDOTSI)

Table numérique tactile au Centre d’information touristique de New-York (source :UDOTSI) 

Les points négatifs : un investissement important et un minimum d’apprentissage

Support encore cher en lui-même, cet outil demande également un investissement important sur le développement des contenus numériques à présenter. Il requière également un minimum d’apprentissage pour les personnes non habituées aux outils numériques digitaux.

Attention : il faut choisir des tables simples car le besoin de médiation est très fort avec les tables numériques.  

Haut de page

A lire

  • Le numérique et les offices de tourisme, Editions Atout France – Collection Marketing touristique (octobre 2011)

A télécharger

Nord innovation territoires
Contact

Prise de pouvoir du consommateur, Révolution numérique, Baisse de la fréquentation, Evolution du système de classement,... Les Offices de tourisme font aujourd’hui face à des... Lire la suite