imprimer

Fiche 29 – Un espace de travail et d’accueil de qualité

Ce qu’il faut savoir

Disposer d’un espace de travail de qualité est extrêmement valorisant et productif pour les salariés d’un Office de tourisme. La qualité de l’emploi est l’un des objectifs du développement durable.

Pour arriver à ce résultat,  la notion d’espace, de volume, les points de vue sur l’extérieur sont fondamentaux. Il faudra aussi respecter certaines règles liées à l’affectation et à la surface des différents espaces et au respect de bonnes conditions de luminosité, de température, de qualité de l’air et d’environnement sonore.  Des outils cloisons, des faux plafonds adaptés et des stores extérieurs peuvent contribuer à atteindre ce résultat. 

Suivez les règles

Règle 1 : Impliquer, collaborer : un espace centré sur l’être humain

Impliquer ses collaborateurs dans l’aménagement de leurs locaux est un préalable primordial. Tout au long du projet, il est bon de leur demander leur avis pour bâtir un projet productif pour tous. Un espace de travail doit être un projet collectif réfléchi par tous  au profit de tous.

OT VILLENEUVE SUR LOT

Office de tourisme de Villeneuve sur Lot (source : Office de tourisme de Villeneuve sur Lot)

Règle 2 : Le respect des surfaces minimum et des circulations adaptées

Il est important de respecter les surfaces minimum pour les parties réservées aux bureaux : une surface de 10 m² par personne (moyenne intégrant l’ensemble de tous les espaces des bureaux) est souvent recommandée (la norme NF X35-102 indique les surfaces de travail minimales utiles exprimées en m², incluant les surfaces de circulation).

Les circulations de l’Office doivent pouvoir se faire facilement et sans obstacle pour des questions de confort d’usage et de sécurité (normes). On essaiera également de limiter le nombre de croisements.

Règle 3 : Des espaces de bureau mais aussi des espaces pour stocker, archiver et se réunir

Penser à de bons espaces de bureaux c’est bien ! Cependant, il ne faut surtout pas oublier de disposer d’espaces de stockage et d’archivage suffisants, ainsi que d’une salle de réunion. Les surfaces de stockage doivent être installées dans des espaces non humides, adaptés aux quantités à stocker et aménagés de manière ergonomique.   

Règle 4 : Des espaces conviviaux pour faire la différence

Les salariés ont besoin aussi d’espaces dits « de compensation » ou « de repli » comme des petites pièces pour téléphoner ou se reposer. La photocopieuse ou la machine à café peuvent être des lieux de rencontre et d’échange valorisés et conviviaux !

Règle 5 : Que la lumière soit…

Jouer avec la lumière naturelle et artificielle en fonction des ambiances est la base de tout aménagement. L’éclairage naturel doit être favorisé mais avec quelques précautions. On privilégiera la combinaison d’une lumière directe faible et indirecte plus forte. Une petite surface très ensoleillée sera configurée de manière différente d’un bureau plus grand et plus sombre. Concernant l’exposition, il est nécessaire de réguler la luminosité avec des stores en adaptant un éclairage efficace et peu consommateur en énergie. 

OT TOURNAI

Office de tourisme de Tournai

L’éclairage minimum des espaces de travail fait référence à la loi (décret N° 83 – 721 du 2 août 1983) et à la norme NF X 35 – 103. Cet éclairage peut se faire avec des couleurs chaudes (plus jaune) ou froides (plus blanche) selon l’ambiance à donner.

Règle 6 : De bonnes conditions de confort thermique

La température recommandée pour les bureaux se situe entre 21 et 25°C . L’humidité idéale est quant à elle de 50%. Enfin, il faut éviter les courants d’air et équiper les locaux d’une bonne ventilation. La norme NF X35-121 indique les niveaux thermiques à atteindre : en hiver 20 et 24°, en été  23 et 26°, avec une hydrométrie entre 45 et 60 %.

Règle 7 : Juste un peu de bruit

C’est une règle élémentaire : il faut isoler au mieux le bureau et l’Office de tourisme des bruits extérieurs. Le volume sonore ne doit pas excéder 55db avec conditions optimum comprises entre 46 et 52 db(120 dB est le seuil de la douleur sonore). Pour cela, l’isolation, un sas d’entrée, des matériaux absorbants, des faux plafonds ou des grilles acoustiques peuvent être des armes efficaces.  La norme NF X35-121 indique également le niveau sonore à ne pas dépasser.

 

Des indications pour le mobilier d’accueil

L’article  AM18 pour les ERP donne actuellement des indications pour le mobilier d’accueil en ERP. Il s’agit d’un texte de recommandations, en cours de modification, concernant les établissements recevant du public et applicable au mobilier (sièges) et aux circulations.

A noter: le Document Unique d’évaluation des risques est un document obligatoire pour tout Office de tourisme. C’est un bon outil pour mettre en place une réflexion autour de l’ergonomie des postes et des espaces de travail.

Haut de page

Règlementations et normes

Sites Internets

A télécharger

Nord innovation territoires
Contact

Prise de pouvoir du consommateur, Révolution numérique, Baisse de la fréquentation, Evolution du système de classement,... Les Offices de tourisme font aujourd’hui face à des... Lire la suite