imprimer

Fiche 22 – Apprendre à innover

Ce qu’il faut savoir

Dans un monde qui évolue rapidement, de plus en plus complexe et connecté, il faut encourager l’innovation. Le changement doit être perçu comme une force vitale, la stagnation comme le plus grand des dangers.

Comme l’écrivait Charles Darwin,  « les espèces qui survivent ne sont pas les plus intelligentes mais celles qui ont la capacité à changer rapidement ».

Quelques éléments clefs

Qu’est-ce que l’innovation ?

Ne passons pas trop de temps à définir l’innovation car elle est souvent relative d’une structure à une autre. Gardons en mémoire 4 éléments essentiels :

  • Innover c’est introduire, dans une structure, de nouveaux outils et de nouvelles organisations dont une part, au moins, sera essentielle au futur de cette structure ;
  • La plus grande partie de l’innovation est d’ordre organisationnel ;
  • Il faut innover au bon moment : avant l’heure ce n’est pas l’heure ;
  • L’innovation n’est pas une fin en soi mais un moyen d’atteindre un objectif.

Comment innover ?

Etape 1 : Regarder autour de soi

L’innovation commence par la veille et des questions simples comme : quelles nouvelles tendances  pour les consommateurs? Que font les autres OTSI, les structures du tourisme, les autres services ? Pour innover, il donc d’abord comprendre les grandes forces à l’œuvre aujourd’hui et celles des années futures.

Etape 2 : Faire émerger de nouveaux concepts pour son Office de tourisme de demain

C’est l’étape créative. A la lumière des données précédentes, il faut favoriser l’émergence de nouvelles idées et orientations par des réunions créatives et ouvertes avec des  opérations incluant les clients, les professionnels.

Les thématiques utilisées peuvent être assez larges et formulées de manière à susciter la créativité.  

  • Comment les clients vont–ils s’informer dans les prochaines années ? Que pouvons-nous faire pour mieux les satisfaire ? 
  • De quels services auront besoin les professionnels du tourisme dans les années qui viennent ?  Que pouvons-nous mettre en place ?

La formulation par paradoxe est souvent très riche et porteuse :

  • Les clients auront de moins en moins en besoin de l’Office de tourisme  (référence au numérique)  mais de plus en plus en besoin de contact humain pour s’informer,  que pouvons-nous faire ?

Etape 3 : Mettre en forme, maquetter

Une fois les idées formulées, il est important de les présenter correctement. Pour cela, il faut souvent reformuler, illustrer et mettre en forme. 

Etape 4 : Echanger, tester, simuler

La phase suivante est capitale, présenter vos idées à différents partenaires et surtout à ceux vers qui elles sont destinées (les touristes, les habitants, les professionnels) ou ceux ayant déjà expérimenté. Quelles sont les réactions ? Quels avantages vont–ils en tirer ? Quelles modifications proposent-ils ? Favoriser l’innovation ouverte travailler avec les clients  des personnes ayant mis en place ce système ou cet équipement, des personnes conseils. Si possible, tester ou allez voir dans un autre service ou dans un Office, l’innovation dont vous souhaitez la mise en oeuvre.

Etape 5  : Sélectionner, phaser prioriser pour implémenter

A la lumière de ces réactions, prioriser ce qui vous semble être le plus porteur pour votre office et phaser la mise en place. 

Fiche22_schema 

Les différents concepts de l’innovation

Favoriser le concept d’innovation-valeur

Une innovation doit apporter une valeur ajoutée à votre service d’Office de tourisme. Cette valeur doit pouvoir être perçue clairement par le client et/ou le personnel, le professionnel ou l’administrateur.

« Quelle sera la valeur ajoutée ? » est donc une interrogation basique de hiérarchisation.

Entrer sur le chemin de l’innovation progressive (incrémentielle)

L’innovation progressive est une amélioration apportée globalement à la fonctionnalité d’un produit existant. Elle se distingue de l’innovation radicale (changement complet). C’est une transformation progressive dans tous les domaines de la structure qui la met en place : savoir-faire, outils, organisation, management,… 

Impliquer les autres dans votre évolution : le concept d’innovation ouverte 

On peut gagner bien davantage en s’ouvrant à l’externe qu’en essayant de tout faire à l’interne.

  • Utiliser la co-création et demander à vos clients  de développer des services en collaboration active. Après une première phase durant laquelle la co-création a été utilisée comme un outil d’innovation pour les produits et les services, elle se développe aujourd’hui comme vecteur de transformation progressive des entreprises et des organisations. 
  • Le crowdsourcing consiste à prendre des tâches normalement faites à l’intérieur d’une structure et à les sous-traiter à un groupe large d’individus. Le but est d’utiliser la créativité, l’intelligence et le savoir-faire d’un grand nombre.

Haut de page

Nord innovation territoires
Contact

Prise de pouvoir du consommateur, Révolution numérique, Baisse de la fréquentation, Evolution du système de classement,... Les Offices de tourisme font aujourd’hui face à des... Lire la suite